De l’importance du quartier

De l’importance du quartier  Ympkje Albeda & Stijn Oosterlynck  Juin 2018

De l’importance du quartier
Ympkje Albeda & Stijn Oosterlynck
Juin 2018

Dans notre recherche des facteurs qui rendent les quartiers plus forts, nous donnons autant que possible la parole à des auteurs d’horizons différents. Cette fois, Ympkje Albeda et Stijn Oosterlynck du centre de recherche OASeS, qui est lié au département de sociologie de l’Université d’Anvers, nous offrent un aperçu unique de l’importance qu’ont les quartiers.

Dans cette publication, ils vont à la recherche des « effets du quartier », à savoir les différentes façons dont le quartier influence les perspectives de réussite, indépendamment des caractéristiques individuelles.

Les décideurs politiques en Belgique et à l’étranger sont convaincus depuis plusieurs décennies des effets du quartier et y ont adapté leurs interventions. À l’heure actuelle, les inégalités spatiales,une diversité en forte croissance, des défis en matière de mobilité et une prise de conscience écologique accrue ont remis les interventions à l’échelon des quartiers au centre de l’attention.

Mais dans quelle mesure les quartiers sont-ils encore les lieux privilégiés pour la création de communautés ? Les liens étroits entre voisins font-ils la force des quartiers ou cette force est-elle à chercher dans le caractère occasionnel des contacts ? Les interventions dans les quartiers urbains peuvent-elles être reproduites sans discernement dans les lotissements et dans les zones rurales ?

Les auteurs s’arrêtent concrètement sur quatre types d’effets de quartier et mettent en garde contre les effets contre-productifs de certaines interventions. Cette étude apportera une valeur ajoutée à toutes les parties, non seulement aux décideurs politiques qui prévoient des interventions à l’échelon des quartiers, mais aussi aux associations locales et aux habitants engagés du quartier.

>>> Lire la publication